Tuesday, August 29, 2006

Ce jour-là

Je suis allée au cinéma il y a quelques jours. C’est comme ça que j’ai su qu’un film sur les attentats du 11 septembre allait sortir. La bande annonce a même été passée 2 fois, au cas où on n'ait pas bien compris la première fois.

J’ai donc vu quelques images du film, copies conformes, si j’en crois ma mémoire, des images d’un documentaire passé à la télé un an après les attentats. Difficile d’appeler cela documentaire, en réalité…

Il s’agissait du reportage de 2 frères sur les pompiers New-Yorkais, qui filmaient juste ce jour-là, juste à cet endroit-là.

J’ai vu ce reportage-malgré-lui… Les images de l’impact, les pompiers qui courent, tentent d’évaluer la situation… Ils rentrent dans l’immeuble…Notre sang se glace… On sait ce qui va se passer…. On sait que la tour va s’effondrer sur eux…. On a envie de leur crier "Non, n’entrez pas! Ne montez pas! Sortez!" Mais on sait qu’ils vont entrer dans la tour, que certains vont monter, parce que eux, ils ne savent pas encore… "descendez, revenez!!!" Ils sont montés…D’autres sont restés au rez-de-chaussée… On entend les bruits des corps qui s’écrasent…"Sortez, vite!! Il est encore temps!" … On sait qu’ils ne sortiront pas mais on a tellement envie de l’espérer…Les pompiers qui tentent d’entrer en contact avec leurs collègues…Et soudain, le bruit… Nous, on sait…. Eux, ils ne peuvent que supposer…Quelques secondes de stupeur, les pompiers qui se statufient, se regardent, incrédules, et la fuite, la course, pour ne pas tout recevoir sur la tête…. Notre cœur s’arrête de battre…. On sait que EUX vont s’en sortir, puisqu’on visionne, un an après, ces images, tournées par le jeune cinéaste, mais eux ne le savent pas encore, qu’ils vont s’en sortir, s’ils courent assez vite…Et puis les gravats, la poussière…. Et les autres, ceux du dehors, qui cherchent, qui courent, qui crient…

Je vous le demande…A-t-on besoin d’un film sur ce jour-là, surtout reprenant exactement des images du reportage des deux frères (ça fait doublon.... mais les images d'origine ne rapportent pas assez je présume), reprenant la même trame, et même le personnage principal (l'officier pompier, incarné par Nicolas Cage, copie conforme du héros malgré lui du reportage, jusqu'à la moustache) et surtout après avoir vu ces images là, les vraies, qui vous frappent au coeur, qui vous liquéfient sur place?

A-t-on besoin de ce film pour savoir, quelques soient nos opinions sur tout ce qui a conduit à ces attentats, sur tout ce qui en a résulté, sur les Américains en général ou en particulier, a-t-on besoin de ce film pour SAVOIR que ceux qui étaient là, ce jour-là, ont vécu l’horreur et l’injustice?

7 Comments:

Blogger Frankie said...

C'est Hollywood,
money money money ...

2:30 AM  
Blogger FD said...

Comme Frankie, pas mieux. Pas besoin d'images, mais ça fait plus...

3:49 AM  
Anonymous michel said...

j'ai failli te conseiller d'aller voir le dernier film de Ken loach
mais je ne suis pas certain que tu supportes sa dureté

mais çà confirme: quelle connerie la guerre ,
quelle qu'elle soit

12:34 PM  
Blogger Liliduciel said...

frankie, fd, je sais :-(

michel, je crois que j'irai quand même voir ce film ;-)

12:31 PM  
Anonymous avanaé said...

Je dirais pareil que frankie et michel ! :-)

3:34 PM  
Blogger Liliduciel said...

oui, je crois malheureusement qu'il n'y a pas grand chose à rajouter :-(

12:12 PM  
Anonymous Anonymous said...

I found FLOWER for your WOMEN Deliver flower



sponsored links phentermine

4:16 PM  

Post a Comment

<< Home