Thursday, October 11, 2007

Nue...

(Les mots reviennent pas à coups)

La question reste ouverte: qu'est-ce que je fiche encore seule, plus de 5 ans après la séparation d'avec le père de mes enfants?

toujours les mêmes réponse: personne n'a fait battre mon coeur, je rencontre peu de personnes nouvelles donc peu de chance que mon coeur se mette à battre, les enfants toujours avec moi, les problèmes matériels (je n'ai pas de chambre par exemple)

Au delà de ça, plus le temps passe, moins j'envisage sereinement cette chose qui doit vous paraître évidente et banale... Se mettre nue devant l'autre.

La première fois, avec tous les défauts du corps et la gêne qu'ils occasionnent... Cette envie qu'on a de se montrer sous son meilleur jour, alors que c'est impossible, quand on est nu, on est nu... Son image dans le regard de l'autre...
Puis les autres fois, puis le quotidien qui s'installe.
Se montrer tel qu'on est, avec les défauts du coeur et de la tête, aussi.
Mettre à nu ses sentiments. Oser.

Je ne sais pas si je saurais à nouveau. D'ailleurs je n'ai jamais su. Je n'ai jamais connu de jolie relation. Celle qui commence comme un menuet, tout doucement, pour s'épanouir, lentement, au gré de l'amour, au fil de la tendresse.

Et là, avec la roue qui tourne, inlassablement, ces murs qui s'érigent dans ma tête et mon corps qui me trahit, je ne sais si je saurais, je ne sais si j'aurais la force, de forcer tous ces barrages, et de me me mettre nue, de me mettre à nu, simplement moi, moi toute simple, devant l'autre.

4 Comments:

Anonymous dany said...

Je ne crois pas que dans une relation amoureuse on épluche les défauts et qualités physiques (morales, oui). On prend une personne dans sa globalité. Et dans un véritable acte d'amour, on se connaît déjà un peu, non? Mais j'ai aussi connu ces doutes, avec mon physique très avantageux...

4:18 PM  
Anonymous Maryline said...

Il m'a fallu attendre d'avoir 42 ans pour qu'arrive une vraie, une belle, une exceptionnelle relation... et là on "sait". Au fond de nous on voit l'évidence. Et tout se met en place naturellement. Puis les doutes s'envolent... et la première nuit tant redoutée est juste magique... De tout coeur (pour vous lire depuis très longtemps déjà), je vous souhaite de connaître cela. Bonne journée courageuse et merveilleuse petite maman....

5:08 AM  
Blogger Eddie said...

J'ai attendu 34 ans, moi. Alors que j'étais en couple depuis mes 19 ans ! Mais mon ex mari n'a jamais su (voulu ?) me mettre à l'aise, me montrer ses sentiments... puis la séparation, la rencontre, et là, l'évidence... quand ça va bien, on ne se pose même plus de questions, tout parait tellement naturel !
Alors dis toi que tu n'as pas encore rencontré le bon, mais quand ce sera le cas, tu n'auras plus de doutes :-)

9:30 AM  
Blogger Lili said...

Vous me rassurez... Même si j'ai l'impression que tout cela, ce n'est pas pour moi.
Je suis vraiment heureuse pour vous... Il n'y a pas d'âge "limite", et rien n'est écrit.

1:30 AM  

Post a Comment

<< Home