Friday, October 27, 2006

"Dis, maman

quand aurons-nous un bébé?"

Je n'ai pas trop su comment interpréter la question: quand aurons-nous un bébé toi et moi? ou quand y aura-t-il un bébé dans cette maison?

Un jour peut-être, Tom-Tom.... J'aurai peut-être un bébé avec mon amoureux - que je n'ai pas à l'heure actuelle. Et toi tu auras un bébé avec ton amoureuse quand tu seras grand, si tu veux.

"Oui mais je n'aurai pas de bébé dans mon ventre!"

Ah bin non, hein, chaque chose à sa place!

Cette conversation fut l'occasion pour moi de réaliser à quel point l'idée de ne pas avoir d'autre enfant n'est plus une souffrance. Pendant longtemps, ce fut LA finalité de ma vie, et je n'envisageais que difficilement la ménopause et l'absence de sens que ça donnerait à ma vie: ne plus pouvoir enfanter!
Aujourd'hui, je regarde les enfants pour ce qu'ils sont: des êtres à qui nous donnons la vie, non des choses qui doivent combler la nôtre.
Bien entendu, j'ai été élevée selon la deuxième pensée, et j'ai eu beaucoup de mal à devenir quelqu'un. Permettre aujourd'hui à mes enfants de grandir pour eux-mêmes, me donner le droit de ne pas en avoir d'autres, ce sont des victoires immenses.

1 Comments:

Anonymous avanaé said...

Oui , c'est super si ça ne te fait plus souffrir ! Mais osearis-je te rapeler que tu es loin, trèèès loin de la la ménopause ? !!! :-D

3:13 PM  

Post a Comment

<< Home