Thursday, October 12, 2006

Bazar organisé

Je fais partie de cette population de personnes qui vivent dans un bazar organisé. Ceci dit, chez moi, le bazar n’est pas forcément organisé.
La preuve, cette anecdote qui remonte à quelques années: je cherchais ma montre, et soudain ma fille - environ 4 ans à l’époque - me la sort de sa poche, toute fière. « Mais ma chérie, tu ne dois pas prendre ma montre! - oui mais je savais que tu allais la chercher, comme tu la perds toujours, alors lorsque je l‘aie vue, j‘ai préféré la mettre dans ma poche pour que tu ne la cherches pas. »
A ma décharge, c’était une époque assez effroyable de ma vie sur ce plan là. C’était dans l’année qui a suivi mon second accouchement et la séparation d’avec le père des enfants. De manière ultra sincère, complètement malgré moi, presque indépendamment de moi, j’oubliais tout dans la seconde. Tout: les rendez-vous, les appels urgents à passer, les papiers encore plus urgents à remplir et renvoyer. Je n’y pouvais rien.

Je me suis nettement améliorée depuis. Enfin à peu près. Disons que c’est juste moins pire. Je suis encore capable d’oublier de passer les coups de fils importants, de remplir les papiers, mais j’arrive à ne plus laisser passer la date - enfin pas de trop. Par contre, je fais toujours des montagnes de papiers divers. Lorsque je m’y mets une bonne fois pour toutes, et que la montagne disparaît, je suis tellement heureuse que je me promets que je ne me laisserai plus aller… Mais kepouic, oui…

J’ai honte mais je suis comme ça au boulot aussi. Mon boss était à la recherche de 3 dossiers égarés depuis 3 semaines -rien d‘urgent rassurez-vous…. Je les couvais tous les 3.… depuis, lorsqu’il cherche un truc, il ne cherche plus.

Mais depuis quelques temps, j’ai un truc qui fonctionne bien. J’ai un cahier pour le travail, un carnet pour le reste. Je note tout, tout, tout, et je réalise à quel point c’est essentiel: j’oublie vraiment tout, plus dans la seconde quand même, mais dans la minute facile. J’atteins un sommet de bonheur incommensurable lorsque je raye une des tâches accomplies. Il m’en faut peu, je sais, mais j’ai tellement le sentiment d’avoir fait des progrès grâce à ça. A condition, bien sûr, d’avoir toujours un stylo sous la main -hum- et de ne pas égarer le cahier du boulot sous mes montagnes -re hum.

Aujourd’hui, j’attendais une visite importante pour moi, du coup en quelques minutes j’ai pu revoir la couleur de mon bureau. Bon, j’ai un peu tout caché dans les placards, mais promis, je range tout bien comme il faut demain.

Ou lundi.

8 Comments:

Blogger bricol-girl said...

pas de panique on perd tous quelque chose à un moment de la journée, la tête, les lunettes, le sommeil, le moral, le fil de la conversation, le temps,un pari, mais ne pas perdre le sens de l'humour c'est primordial.
Bonne journée.

11:42 PM  
Blogger FD said...

Très pratique d'avoir à sa disposition un enfant qui sait où sont les choses, lui, et qui pallie un peu notre manque... j'ai ça aussi chez moi, pas toujours fière... et j'ai des post-it partout partout...Et en guise de thérapie ou de contre-emploi, j'ai choisi un métier qui m'oblige à une rigueur sans faille...
Tu vois, on arrive même à bluffer les autres parfois !

2:11 AM  
Anonymous Moukmouk said...

Tant que tout ne perd pas le goût du bonheur, il y a pas de problème. Mais dans ton type de rangement j'ai l'impression qu'il faut être prudent quand on ouvre les placards ( pour ne pas trop en recevoir sur la gueule).

6:32 AM  
Anonymous jid said...

en plus, faire des listes, ça empire le phénomène: on retient encore moins car on sait qu'on l'a écrit quelque part,

11:35 AM  
Anonymous amélie said...

c'est vrai que c'est réjouissant de rayer ce que l'on a fait des liste...

1:51 PM  
Blogger tanette said...

OUi c'est très agréable de "rayer" il suffit de retrouver la liste, j'en fais tellement que je ne sais jamais où est la bonne...

10:25 AM  
Anonymous Soeur Anne said...

Ah je suis comme ça aussi.
Je n'arrive pas à ne pas vivre dans le désordre, même organisé.

En revanche, mon travail est d'une rigueur incroyable...
mais réalisé sur un bureau ressemblant à un souk !!

2:47 AM  
Blogger Liliduciel said...

bricol-girl, je vais essayer de bien le garder celui-là!

fd, décidément on a bien des points communs!

moukmomuk, je le garde bien fort aussi, et oui gaffe aux placards, aux fonds de tiroirs et aux sacs!

jid, c'est clair, lorsque j'écris un truc à faire, je suis soulagée, et je me dis "c'est bon je peux oublier c'est noté!"

amélie, bonheur et fierté!

tanette, c'est pour ça que j'ai pris un cahier et un carnet.

soeur anne, comme toi!

1:33 AM  

Post a Comment

<< Home