Saturday, September 23, 2006

Pourtant, je suis normale (je crois)

Depuis que FD a écrit ce billet sur ces choses auxquelles on tient mais qu'on finit par laisser sur le bord de notre route pour la continuer -notre route-, je me disais que je devais parler d'eux.

En même temps, vous allez réaliser à quel point je suis profondément et gravement atteinte et limite à enfermer, alors j'hésite j'hésite.

Mais quand même autant que je lâche le morceau, que je n'aie plus l'impression de vous cacher une grande part de ma personnalité dérangée, désormais quand vous viendrez me voir ici, vous saurez qui je suis. Plus le sentiment de vous tromper sur mon état mental. En paix avec moi-même. C'est beau.

Alors voilà, je vous présente ceux qui sont dans ma vie depuis que j'ai 9 ans. Je pourrais dire les objets mais non, ils ont une âme je vous jure. Depuis que je les ai créés -oui, ils viennent du plus profond de mon âme démoniaque - ils ne m'ont pas quittée. Je les traînais partout, à l'école, en camp éclaireur, ils ont failli être jetés 1000 fois par l'inadvertance adulte, j'en ai fait des insomnies - non pas eux je les zaime-eu. Je songeais que je ne les jetterais jamais de ma vie, et en même temps j'étais totalement consciente qu'ils finiraient à la poubelle comme tous les vestiges de l'enfance.

Et pourtant, ils ont survécu à mes crises d'adolescence, à une époque où j'ai jeté tout ce que je trouvais ridicule de mon enfance, tous mes petits bricolages, mes dessins, mes écrits. Ils ont survécu à tous les naufrages de ma vie, à tous ses bouleversements, aux déménagements, aux ruptures. Ils comptaient dans le peu d'affaires que j'ai emmenées lorsque j'ai quitté le père de mes enfants - une journée terrible, où j'ai renoncé à bien des souvenirs, mais pas à eux.

Bon, allez, assez repoussé ZE moment..... Les voilou
























































Je vous avais prévenus.

7 Comments:

Blogger Bellzouzou said...

ooooooooooohhhhh.....trop mignons!
hum, tu te fous de nous, là, non? ;-]

12:56 PM  
Blogger tirui said...

au moins c'est plus facile à transporter tout au long de sa vie qu'une maquette géante de tour eiffel en allumettes (j'ai eu la même idée, qu'elle voulait tester notre crédulité ;-)

1:46 PM  
Blogger FD said...

Oh... mon dieu...
J'en reste...euh... chais pas quoi dire, du lard ou du cochon ?
T'as un humour torride, Lili du Paradis ;-D
Hein ,c'est de l'humour, hein, hein dis ?

2:25 AM  
Anonymous michel said...

bin Lili les bras m'en tombent du cielil doit y avoir une sacrée Histoire sous ces bouchons

7:26 AM  
Anonymous Moukmouk 1248 said...

Ou il y a une explication qui va venir, ou elle se paye notre gueule et rigole encore...

12:42 PM  
Anonymous avanaé said...

T'es trop drôle ! ;-) Mais au moins, je ne suis pas inquiète sur ta santé mentale , et dans la blogosphère, ça, c'est bien !!! :-D
Dis, tu nous raconteras l'histoire des bouchons, alors ? ;-)

1:44 PM  
Anonymous Soeur Anne said...

Oh, là je dois avouer, c'est grave, docteur !!

Le top, c'est le petit bout de laine entouré autour de l'un des 2...

Tu dois avoir un beau souvenir là dessous !!

1:27 AM  

Post a Comment

<< Home